Pan!

Publié le 30 Octobre 2012

Vilain moine, vilain!

Vilain moine, vilain!

Comme le disent Elle et Marie Claire, la fessée, la soumission, les liens au lit, c'est "tendance".

Grâce à E.L.James, dame patronesse de la ménopause Hot (transformez vos bouffées de chaleur en moments torrides) et porte flambeau de la sous littérature pornographique qui s'auto-catégorise érotique sous prétexte d'être destinée à un public féminin, les boules de geisha se vendent comme des petits pains. Au fait j'ai du expliquer ce que c'était à ma boss : un beau moment de team-building au bureau.

Étant dotée d'un indécrotable esprit scientifique privilégiant l'empirisme au ouï-dire, j'ai décidé de tester moi même, et oui, de voir ce que vaut ce bouquin. N'étant pas prête à enrichir maman James, j'ai sauté sur l'exemplaire présent dans le sac d'une camarade choriste. La bête était en version originale, je l'ai laissée s'ouvrir aux pages usées afin de goûter aux frasques de Christian Grey et Anastasia Steele, alias Ana - on est à une lettre de la catastrophe.

Les dialogues sont en substance:

"You've been a bad, bad girl Anastasia", he whispers in my ears. Oh Gosh! "What will you do then?" I dare to ask, already knowing the answer. "I am going to f*** you, Miss Steele." Oh Dear!

Un grand moment de littérature et d'intelligence. Notez que je censure.

Alors que j'avais entrepris la lecture à voix haute de ce glorieux éloge de la copulation inventive et acrobatique, la propriétaire du livre, hilare, m'a soufflé une idée de génie. "Avec ton accent à la Jane Austen, c'est trop marrant!" Vingt dieux! Gosh! La voilà l'idée: devenir millionaire en écrivant une version porno de Pride an Prejudice.

Rédigé par Sheep Tchat

Publié dans #culture pop, #Naughty Naughty, #fun

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article